Le retour de congés : quelles sont les choses à faire du côté employé et du côté employeur ?

Les employés de retour de congés peuvent éprouver des difficultés d'intégration en raison de changements dans l'équipe et de la dynamique de travail, entraînant anxiété et stress. Une communication proactive avant le retour, un accueil organisé et un soutien continu sont essentiels pour une réintégration réussie,

Le retour de congés : quelles sont les choses à faire du côté employé et du côté employeur ?

Les problèmes fréquents vécus suite à un retour de congés

Au sein d'une équipe, il est possible qu'un membre doive s'absenter de l'entreprise pour une durée déterminée ou indéterminée, pour des raisons telles qu'une maladie, un congé de maternité, ou autres. Il n'est pas rare que le processus de réintégration de cet employé après son congé soit complexe, rencontrant des difficultés à se remettre dans le bain et à retrouver sa place au sein de l'équipe.

C'est pour cette raison qu'il est crucial de préparer en amont le retour de l'employé. 

L'entreprise évolue naturellement sur plusieurs mois, avec des changements au sein des équipes, rendant nécessaire l'organisation minutieuse du retour d'un membre qui a été absent. Ainsi, il est important que l'employé se prépare pour son retour, mais il est également essentiel que l'employeur joue son rôle en facilitant cette réintégration.

Dans cette première partie, nous allons évoquer les différents problèmes qu’un employé peut rencontrer à son retour de congés.

Une intégration difficile suite à un retour de congés

Lorsqu'un employé revient de congé, il peut se heurter à des difficultés pour se réinsérer dans son équipe, indépendamment de la taille de l'entreprise. 

Des changements tels que des rotations de manager ou de collègues pendant son absence peuvent effacer les repères et les routines établies. Ce renouvellement d'équipe peut entraîner des changements significatifs dans l'ambiance (le "mood") et la dynamique du groupe, ainsi que dans les méthodes de travail adoptées, rendant l'environnement familier étrangement nouveau pour l'employé de retour de congés.

Avec l'arrivée de nouveaux collègues, l'employé peut rencontrer des obstacles de communication, hésitant à poser des questions par peur de déranger. Cela peut rapidement le rendre mal à l'aise et nuire à la communication au sein de l'équipe, rendant ainsi les tâches plus complexes pour tous.

Il peut ainsi avoir l'impression de rejoindre l'entreprise pour la première fois, malgré les années d'ancienneté.

Ce contexte l'oblige à recommencer du début :

  • Il doit à nouveau tisser des liens avec ses collègues
  • Prouver sa valeur, comme s'il était un nouvel employé
  • Faire preuve de résilience et d’adaptabilité
  • Se mettre à jour sur les projets en cours.

Afin de faciliter une réadaptation rapide au travail, il est recommandé de mettre à disposition de l'employé un livret d’accueil rassemblant toutes les informations essentielles. 

Cela réduit le risque d’isolement professionnel. L'isolement professionnel devient un risque si l'employé ne réussit pas à s'intégrer efficacement. Il est donc crucial que le manager soit attentif à cette dynamique pour prévenir de telles difficultés.

L’anxiété et le stress ressenti après un retour de congés

Ce défi est étroitement associé aux difficultés d'intégration. Quand un employé revient dans son entreprise fétiche et qu'il ne retrouve pas ses repères habituels, cela peut provoquer une anxiété significative. Il peut ressentir le besoin de se réintégrer rapidement afin de ne pas entraver l'activité de l'entreprise.

Par ailleurs, il se peut qu'il soit confronté à une importante charge de travail accumulée durant son absence, ce qui peut engendrer un stress considérable. Les managers, sans nécessairement en avoir conscience, peuvent accentuer la pression, surtout si l'absence de l'employé a impacté négativement l'entreprise. 

L'employé revenant de congé peut aussi se heurter à un flux conséquent d'informations nécessaires pour se remettre à niveau au sein de l'entreprise. Cette surcharge d'informations peut concerner non seulement les aspects spécifiques de son travail mais également les évolutions de la culture d'entreprise pendant son absence. Il est crucial que l'employé soit correctement mis au courant des nouveautés, mais digérer une quantité massive d'informations en peu de temps, et surtout après une longue absence, peut s'avérer délicat.

Pour cette raison, la mise à disposition d'un livret d'accueil s'avère être une excellente solution pour le retour de congés de votre employé. Ce document centralise toutes les informations importantes, offrant à l'employé la liberté de les consulter à son rythme pour une meilleure compréhension.

De plus, face à la nécessité de se refaire une place, l'employé peut hésiter à exprimer à son manager le stress ressenti sous cette pression. Il est crucial de prêter attention à ces situations, car elles peuvent facilement affecter le bien-être de l'employé.

Personne anxieuse suite à son retour de congés

Enfin, lorsque les objectifs et les attentes envers l'employé sont ajustés, cela peut accroître son stress car il peut ressentir le besoin de démontrer qu'il demeure toujours performant. Si ces nouvelles attentes sont particulièrement élevées dès le départ, cela peut intensifier son anxiété. Ainsi, il est essentiel pour les managers de trouver un équilibre adéquat dans la fixation de ces objectifs, afin de ne pas surcharger l'employé.

On a décidé de vous partager un article qui pourrait vous aider : 10 conseils pour gérer l'anxiété liée au travail.

Le manque de confiance des managers

Après un long arrêt, un employé peut nécessiter un certain temps pour retrouver l'aisance qu'il avait précédemment dans l'accomplissement de ses tâches. 

Prenons l'exemple du secteur financier : si un employé s'est éloigné de ses longs tableaux Excel pendant plusieurs mois, il pourrait lui falloir plus de temps pour retrouver sa rapidité initiale à son retour.

Face à cette situation, certains managers peuvent voir leur confiance baisser. L’employé, quant à lui, peut percevoir cela comme un manque de reconnaissance, rendant sa situation encore plus pénible. Un manque de reconnaissance peut aussi engendrer des tensions au sein de l'équipe et nuire à son bien-être.

Ainsi, il est crucial que les managers évitent de douter ou de surveiller de trop près le travail de leurs employés, car cela pourrait aggraver leurs difficultés. Une période d'adaptation est donc nécessaire, après laquelle les employés devraient être capables de retrouver leur niveau de performance antérieur sans problème. 

Pour éviter de faire face à ces problèmes, l’employé comme l’employeur doivent impérativement planifier le retour de congés.

Le retour de congés : à anticiper !

La planification du retour de congés du côté de l’employé

Pour optimiser sa réintégration après un congé, un employé peut prendre des mesures proactives afin de faciliter son retour :

  • Il est conseillé, en premier lieu, d'initier une communication avec son manager quelques jours avant de reprendre le travail. Cet échange est crucial pour se mettre au courant d' éventuels changements au sein de l'équipe et pour annoncer son retour. En outre, parler à un collègue en qui il a confiance peut lui fournir des informations détaillées sur les projets actuels et les dynamiques d'équipe.
  • Après ces premiers contacts et une fois informé des objectifs et des missions actuelles, l'employé peut commencer à se remettre dans le bain de travail de manière graduelle. Rouvrir son ordinateur et se familiariser à nouveau avec son environnement de travail avant le jour de retour de congés peut grandement atténuer l'impact du retour au bureau. Cela aide également à reprendre un rythme de travail progressif, réduisant ainsi le stress du premier jour.
  • En dernier lieu, il est essentiel que l'employé cultive une attitude réceptive aux nouveautés et aux retours constructifs. L'entreprise et les équipes peuvent avoir évolué pendant son absence. Être ouvert aux feedbacks permet d'ajuster ses méthodes de travail en conséquence. De plus, être disposé à s'adapter aux changements et à apprendre de nouvelles façons de fonctionner est crucial pour une intégration réussie et harmonieuse au sein de son équipe.

La planification du retour de congés du côté de l’employeur

L'employeur joue un rôle crucial dans la préparation du retour d'un collaborateur après un congé :

Dès le début de la période d'absence, il est bénéfique de maintenir un contact régulier avec l'employé pour conserver un lien, facilitant ainsi une réintégration plus aisée.

Le jour du retour de congés, il est essentiel d'organiser soigneusement la journée pour bien accueillir l'employé, en organisant un petit-déjeuner.

De plus, pour favoriser une intégration réussie, l'organisation de réunions individuelles avec les membres de l'équipe est recommandée. Cela permet de mettre l'employé au courant des missions en cours, des développements récents et des projets, aidant à minimiser toute confusion et à faciliter sa reprise. Une réunion d'équipe générale peut également être utile pour synchroniser tout le monde et organiser l’emploi du temps collectivement.

Équipe soudée améliorant le bien-être des employés

Pour naviguer efficacement dans le processus de réintégration après un retour de congés, le suivi régulier par le manager est crucial, avec des réunions hebdomadaires pour aborder les défis et les avancées. L'employeur doit offrir son soutien et adopter une approche flexible pour accompagner l'employé dans cette transition, notamment en considérant un aménagement du temps de travail entre bureau et télétravail, selon la durée de l'absence.

Il est primordial de veiller au bien-être de l'employé, en restant ouvert à toute discussion sur ses préoccupations, qu'elles soient personnelles ou professionnelles. Reconnaître et valoriser les efforts d'intégration de l'employé contribue à renforcer sa motivation et son sentiment d'appartenance à l'entreprise.

Le retour de congès est une occasion de souder ses équipes

En conclusion, la gestion du retour de congés, qu'il s'agisse d'un congé maternité, de maladie, ou d'une autre absence prolongée, représente un défi à la fois pour l'employé et l'employeur. Cependant, elle offre également une opportunité unique de renforcer les liens au sein de l'équipe et d'améliorer les processus organisationnels. Pour l'employé, se préparer activement au retour en renouant le contact avec l'équipe, se remettre à jour sur les projets et s'adapter aux changements sont des étapes clés pour une transition en douceur. Du côté de l'employeur, créer un environnement accueillant, fournir un soutien continu et encourager une communication ouverte sont essentiels pour faciliter cette réintégration.

Les défis tels que l'intégration difficile, l'anxiété, le stress, et le manque de confiance peuvent être surmontés grâce à une planification soignée et à une approche empathique. L'utilisation d'outils tels que le livret d'accueil et la mise en place de réunions de suivi contribuent à créer un cadre de travail positif et inclusif.

Finalement, la réussite du retour de congés repose donc sur une approche collaborative entre l'employé et l'employeur, où la communication, le soutien et la flexibilité jouent des rôles clés.

Email Icon - Techflow X Webflow Template

Inscrivez-vous
à la newsletter

pour ne louper aucune de nos actus

Oups, quelque chose n'a pas fonctionné, veuillez ré-essayer !